Contrôle technique des cycles et motocycles

Le contrôle technique est obligatoire pour tous les véhicules particuliers, utilitaires de 2 ou 3 places et camionnettes et camping-car de moins de 3,5 tonnes. Les motos à deux et à trois roues sont donc exclues. Cependant, selon les rumeurs, le gouvernement pourrait plancher sur le contrôle technique des motos. Mais qu’en est-il réellement ?

Le contrôle technique des motos et des cycles obligatoires ?

Aujourd’hui, les règles applicables sur les voitures ne concernaient pas les motos et les cycles en France. Mais cela pourrait bien changer dans les années à venir. En effet, sur le territoire, les voitures neuves doivent passer un contrôle technique à la quatrième année d’anniversaire. Et le contrôle périodique s’effectuera par la suite tous les deux ans. Et en cas de vente, le contrôle technique doit dater de moins de 6 moins avant la transaction. Sinon, il sera impossible de faire une mutation. Pourquoi ? Parce que le changement de carte grise ne pourra pas se faire sans CT et la voiture restera donc au nom du vendeur.

Attention, les ventes des motos et des scooters peuvent être soumises aux mêmes règles que les voitures selon le projet ministériel. Ainsi, le propriétaire d’un deux roues sera contraint de réaliser un contrôle technique avant de pouvoir vendre son bien.

Mais quand et pour combien ?

Cette nouvelle mesure a été approuvée par le Comité interministériel de la sécurité routière depuis le 2 octobre 2015 et devait entrer en vigueur le 1er octobre 2017. Mais les associations des motards s’y sont opposées. Toutefois, les pouvoirs publics espèrent mettre en place cette nouvelle loi et l’imposer aux États membres de l’UE d’ici 2022. Pourquoi ? Parce que selon la commission européenne « 8% des accidents impliquant des motocyclistes sont causés directement ou indirectement par des défaillances techniques ».

Par ailleurs, le prix d’un contrôle technique a été déjà fixé. La fourchette se trouverait entre 50 et 70 euros.

Remarque : Les centres de contrôle technique pratiquent des tarifs différents. Ainsi, si la loi est votée, comparez les offres avant de prendre un rendez-vous.

Quels sont les points de contrôle ?

Certes, le contrôle technique des cycles et motocycles ne sera pas aussi dur que celui des véhicules. C’est pourquoi durant la visite, les points examinés ne concernent que :

  • les freins,
  • la vitesse
  • et les signalisations

Remarque : Le procès verbal sera donc un document indispensable à joindre aux autres formalités en cas de vente de moto d’occasion.

En bref, on peut déduire que le contrôle technique des motos et scooters sera allégé !