Le contrôle technique pour une voiture neuve

Le contrôle technique est obligatoire pour tous les véhicules à moteur circulants sur le territoire français. À défaut, l’automobiliste s’expose à une amende de 135€. Cependant, la réglementation est différente pour les voitures neuves. Mais quand passer son premier contrôle technique ? Et à quel prix ?

Voiture neuve : quand passer dans un centre de contrôle technique ?

Depuis 1992, le contrôle technique est devenu obligatoire. Et à partir du 20 mai 2018, les points de contrôle sont passés de 123 à 133 et les défaillances de 410 à 610. Pendant la visite, le contrôleur agréé vérifie en effet l’état du véhicule, les freins, les suspensions, la direction, les équipements… Pour une voiture neuve, le contrôle technique doit être effectué dans les six mois précédant le 4e anniversaire de sa date de mise en circulation. Pour connaitre le bon moment pour prendre un rendez-vous, jetez un coup d’œil sur le certificat d’immatriculation.

Remarque : Après cette première CT, il faudrait prévoir un contrôle périodique tous les 2 ans.

Vente voiture occasion : le contrôle technique est-il obligatoire ?

Si l’automobile n’a pas encore plus de 4 ans, vous êtes dispensé d’un contrôle technique au moment de la vente. Mais pour rassurer l’acquéreur sur l’état du véhicule, vous pouvez réaliser un contrôle technique volontaire de votre plein gré. Toutefois, si elle a plus de 4 ans, le contrôle technique doit dater de moins de 6 mois, à compter de la date de cession effective. C’est un document indispensable que vous devez joindre aux autres documents de cession à remettre à l’acheteur. Pourquoi ? Parce qu’au moment de changement de carte grise, l’administration va réclamer le CT. à défaut, la voiture restera au nom du vendeur.

Mais où faire un contrôle technique ?

Pour réaliser un contrôle technique, vous devez vous rendre dans un centre de contrôle agréé. Il peut faire partie d’un réseau ou travailler en toute indépendance. Vous pouvez réserver sur internet ou par téléphone, selon votre disponibilité. Néanmoins, faites très attention, car il n’y a pas de fourchette de prix. Donc, chaque prestataire est libre de fixer ses tarifs. Il peut alors y avoir un grand écart entre les coûts pratiqués. Ainsi, faites des comparaisons avant de choisir afin d’éviter de payer le double pour la même prestation. De même, sur le territoire français, on peut recenser plus de 6000 centres. De la sorte, ce sera facile de dénicher un professionnel qui se trouve près de chez vous.

Remarque : La contre-visite est payante et elle doit être réalisée dans les 2 mois suivant le CT. Le prix commence à partir de 15€.