Quels sont les différents secteurs en contrôle technique ?

Depuis 1992, le contrôle technique est obligatoire pour toutes les voitures circulant sur le territoire français. Toutefois, les deux-roues ne sont pas concernés. Les contrôles sont réalisés dans des centres de contrôle technique agréé. Aujourd’hui, le secteur se divise en deux grandes parties : les centres spécialisés dans le contrôle des véhicules légers et les centres dédiés aux poids lourds.

Un centre de contrôle technique : c’est quoi au juste ?

Un centre de contrôle technique est un établissement agréé qui est chargé de contrôler l’état général du parc automobile français, c’est-à-dire, il vérifie si les véhicules répondent aux normes en vigueur ou non. On peut les classer en deux catégories, à savoir :

  • les centres qui sont intégrés à un réseau : en France, on peut citer 5 grands réseaux. Les données collectées sont transmises au réseau de contrôle
  • et les centres indépendants ou non rattachés à un réseau : les données sont transmises à l’organisme technique central qui est chargé de recueillir et d’analyser les résultats des contrôles

A noter : Les véhicules deux roues ne sont pas concernés par le contrôle technique jusqu’à présent.

Quels sont les secteurs en contrôle technique ?

Le secteur en contrôle technique se divise en deux groupes :

  • les centres de contrôle technique pour voiture légère: ces établissements reçoivent uniquement des véhicules légers, ayant un poids total avec charge de moins de 3,5 tonnes : voiture particulière, voiture de collection, voiture utilitaire…
  • et les centres de contrôle technique dédiés aux poids lourds : ils vérifient les véhicules poids lourds, qui ont un poids total en charge supérieur à 3,5 tonnes, y compris les véhicules industriels

Remarque : Pour ouvrir un centre de contrôle, une formation d’une durée minimale de 35 heures doit être effectuée auprès d’un organisme de formation reconnu par les pouvoirs publics.

Bon à savoir

Chaque centre de contrôle est tenu d’afficher un panneau attestant son agrément préfectoral, qu’il soit habileté à recevoir des véhicules légers ou des poids lourds. En France, on peut recenser plus de 6000 établissements agréés répartis sur tout le territoire.

En général, les centres de contrôle techniques sont ouverts de 07h00 à 17h00. Néanmoins, certains sites proposent des horaires plus flexibles. Ainsi, n’hésitez pas à vous renseigner et à prendre un rendez-vous en ligne (sur la plateforme de l’entreprise) ou par téléphone.

Enfin, les contrôles techniques sont payants. Et en cas de constatation d’une ou plusieurs défaillances par le contrôleur, une contre-visite sera indispensable dans les deux mois suivant la visite.