À quoi sert le contrôle technique ?

Le contrôle technique est exigé depuis 1992 dans le but d’interdire aux véhicules qui ne répondent pas aux normes de circuler sur le territoire français. Il touche tous les véhicules utilitaires légers et de tourisme de moins de 3,5 tonnes et ayant plus de 4 ans.

Quelle est la fréquence du contrôle technique ?

Le contrôle technique est effectué par un contrôleur technique agréé par la législation. Il est réalisé tous les deux ans sauf pour certains véhicules à l’instar des taxis, des véhicules de dépannages, des véhicules sanitaires… Ces derniers doivent être contrôlés tous les ans.

Il est aussi bon à savoir que si vous souhaitez vendre votre véhicule de plus de 4 ans, la date du contrôle technique ne doit pas excéder 6 mois à compter de la date de dépôt du dossier en Préfecture.

Quels sont les différents types de contrôle technique ?

Actuellement, on peut distinguer plusieurs formes de contrôles techniques, à savoir :

  • le contrôle technique périodique : celui-ci est obligatoire pour tout véhicule roulant sur le territoire. Le contrôleur vérifie les 133 points. Si le contrôle est favorable, il remet un procès-verbal de contrôle et met un timbre sur votre certificat d’immatriculation et une vignette sur le parebrise. La date de validité du contrôle technique y sera également insérée. Si le résultat est défavorable, vous recevez soit la mention « S » soit « R » et le délai maximum pour réaliser les réparations est de 2 mois
  • la contre-visite : si le contrôleur vous a apposé les mentions « S » et « R », vous devez effectuer les réparations nécessaires et réaliser une contre-visite dans un délai de 2 mois au plus tard. En cas de dépassement, vous vous exposez à une amende
  • le contrôle technique complémentaire ou contrôle pollution : il est réservé aux véhicules utilitaires de catégorie N1

Enfin, à tout moment, vous pouvez demander un contrôle volontaire. Cependant, cette démarche ne fera pas l’objet de délivrance d’une vignette ou de timbre sur le certificat d’immatriculation

Mais pourquoi un contrôle technique ?

Certes, le contrôle technique automobile permet de détecter et de prévenir les défaillances d’un véhicule. Ainsi, grâce aux informations collectées, la législation peut limiter l’utilisation des voitures qui présentent un danger pour le conducteur et pour les usagers de la route afin de consolider la sécurité routière. En outre, c’est aussi un bon moyen pour contrôler les émissions polluantes des véhicules pour préserver l’environnement et garantir la santé de la population. D’ailleurs, un contrôle technique doit être effectué dans les 6 mois précédant la transaction pour assurer à l’acquéreur l’état de la voiture.