Contrôle technique des véhicules automobiles en France

Le contrôle technique est obligatoire en France. Il porte sur 133 points de contrôle au lieu de 123 points, et 610 défaillances depuis le 20 mai 2018. En cas de défaillance, l’automobiliste sera contraint de réparer sa voiture et de repasser en vue d’une contre-visite.

Quels sont les véhicules concernés ?

Tous les véhicules roulants sur le territoire français doivent faire l’objet d’un contrôle technique périodique, qu’ils fonctionnent par l’essence, le diésel ou l’électricité, qu’ils soient hybride ou GPL. On distingue principalement :

  • les voitures particulières ou VP : le contrôle se fait tous les 2 ans
  • les véhicules utilitaires ou VU : ils possèdent 2 ou 3 places et sont dans la plupart du temps doté de fourgonnettes. Ils sont soumis à un contrôle tous les ans en alternantvisite techniqueet contrôle anti-pollution
  • la camionnette et le Camping-car de moins de 3,5 tonnes sont également soumis à une visite technique périodique

Remarque : d’après la règlementation française, seuls les véhicules motorisés détenant 4 roues et ayant un poids total avec charge inférieur à 3,5 tonnes sont soumis à un contrôle technique ! Néanmoins, d’ici 2022, le CT sera aussi obligatoire pour les motos.

Comment trouver un centre de contrôle technique ?

Le contrôleur technique doit être effectué dans un centre agréé par l’État. Aujourd’hui, on peut compter plus de 6000 centres répartis sur l’ensemble du territoire français. Pour vous simplifier la tâche, rendez-vous dans l’un des centres les plus proches de votre maison. D’ailleurs, certains sites permettent de confronter rapidement les prix et de réserver en ligne à des tarifs attractifs.

Remarque : Le coût du contrôle technique n’est pas défini par la loi. De la sorte, les centres sont libres de fixer leur prix. Ainsi, il est vivement conseillé de faire des comparaisons, car pour une même prestation, vous risquez de payer le double ! En effet, le CT varie entre 35,00 € à 98,00 €.

Quels sont les points de contrôle ?

Nous allons vous donner ci-après la liste des points de contrôle. Ils sont groupés en 10 catégories :

  • l’identification du véhicule : le papier, la plaque d’immatriculation, etc.
  • le freinage : les plaquettes, les disques, etc.
  • la direction : le volant, les rotules de direction, etc.
  • la visibilité : la pare-brise, les rétroviseurs, etc.
  • l’éclairage et la signalisation : les différents feux (feux de croisement, feux de stop, feux de détresse, clignotants, etc.)
  • la liaison au sol : amortisseurs, état des pneus, roues de secours, etc.
  • la structure et la carrosserie : les parties saillantes, etc.
  • les équipements : fixation des sièges, état du klaxon, état des ceintures de sécurité, etc.
  • les organes mécaniques
  • et la nuisance sonore et la pollution